Informaticien

Cette année, la Journée Découverte Entreprises concentre sa thématique sur les métiers en pénurie. La Wallonie connait actuellement une pénurie d’informaticiens. Nous vous proposons les témoignages de Christian Scheen, 59 ans pour vous faire découvrir plus en profondeur ce métier.

Christian Scheen, 59 ans, travaille au sein de la Société wallonne des eaux (SWDE) depuis 28 ans. Il en est le Responsable de la maintenance informatique.

«  J’ai intégré le service informatique en 2005 lorsqu’on a déployé notre logiciel de gestion intégré, ce qu’on appelle un ERP (Entreprise Ressource Planning). C’est un logiciel qui regroupe un certain nombre de modules et processus standards de l’entreprise tels que la comptabilité générale, analytique, les ressources humaines, la gestion des finances, des projets, de la maintenance curative, de la maintenance préventive…  » Un produit qui n’a pas été développé au sein de la SWDE. «  C’est un logiciel standard qui est fourni par l’éditeur. Ensuite, on le paramètre, on l’adapte en fonction des sorties utilisateurs autorisées par l’éditeur. Il est hors de question de paramétrer à outrance ce type de logiciel parce que sinon ça coûte très cher. Donc, on reste dans le standard mais on utilise toutes les sorties utilisateurs prévues par l’éditeur pour l’adapter au processus interne de la Société wallonne des eaux.  »

Mais Christian Scheen n’a pas toujours travaillé dans l’informatique. «  J’ai travaillé 3 ans au niveau de la logistique et 7 ans au niveau du bureau d’étude. Je n’ai d’ailleurs pas de formation spécifique en informatique. J’ai intégré l’équipe projet en 2005 pour préparer l’intégration de l’ERP. Il y a eu un appel à candidatures. Et moi j’étais intéressé par les aspects informatiques de l’intégration. J’ai appris les processus de ce logiciel par des formations. Et au fur et à mesure, après le déploiement, j’ai intégré l’équipe du support. Et puis, maintenant, j’en assure la responsabilité.  »

Un métier très variable

Christian Scheen a une formation d’ingénieur industriel en électromécanique. «  Et un diplôme d’études complémentaire de l’ULG en sécurité du travail. Et j’ai fait une maîtrise en management à HEC Liège pour acquérir les notions financières indispensables dans la poursuite de mes activités à la Société wallonne des eaux.  »

Christian Scheen a une formation d’ingénieur industriel en électromécanique. – Christophe Hennuy

À quoi ressemble le quotidien du Responsable de la maintenance informatique ? «  Mon équipe est composée de 8 personnes : 4 hommes et 4 femmes. Elle est divisée en 2 sections : 3 personnes s’occupent du support applicatif premier niveau à tous nos utilisateurs et 5 personnes du support second niveau à nos utilisateurs. Sur les 8 personnes, je n’ai qu’un seul agent qui est réellement informaticien. Un informaticien est quelqu’un qui est capable de taper du code. Les 7 autres personnes ne sont pas des informaticiens. Ça peut paraître paradoxal mais les défis auxquels l’informatique de demain doit faire face dans les grandes entreprises ne sont pas nécessairement tous technologiques. Moi je vois deux défis très importants. Tout d’abord, la disponibilité des ressources logicielles et humaines. Et puis, l’intégration de l’ensemble des solutions que l’on met en place. Des ressources logicielles parce que les applications qu’on met en place ne se cantonnent plus à rester à l’intérieur de l’entreprise, il y a un aspect mobilité à prendre en compte, nous avons une centaine d’ouvriers qui se déplacent avec des terminaux portables dans lesquels nos applications de notre logiciel de gestion intégré sont embarquées, et ces gens-là nécessitent un accompagnement. Et pour assurer ce support, il faut des ressources humaines. Donc, nous recrutons des gestionnaires d’applications afin d’assurer la maintenance fonctionnelle de l’ERP, que ce soit en interne ou dans tous ces aspects mobiles chez nos clients.  »

NICOLAS DEWAELHEYNS